Oui, nous sommes toutes, tous, consom’acteurs, consom’actices. Mettre les multinationales à genoux, lutter contre l’évasion fiscale, rendre l’agriculture respectueuse de l’environnement, tout cela, et bien d’autres victoires, sont à portée de notre main et, surtout, de notre porte-monnaie.

Un exemple parmi d’autres, confier ses économies, ou seulement une partie d’entre elles, au Crédit Coopératif et/ou à La NEf (voir ci-dessous), c’est changer le monde de la finance, mettre les banquiers en face de leurs responsabilités, assainir un secteur qui en a bien besoin et, surtout favoriser l’emploi dans le domaine, vaste, de l’écologie et de l’économie sociale et solidaire.

Minimalisme, végétarisme, Do-It-Yourself, sobriété heureuse, FabLabs, permaculture, agroforesterie, de nombreuses tendances sortent aujourd’hui de la marginalité pour façonner le monde de demain. Participer à ce mouvement c’est retrouver la joie de créer.