D’une part l’arrivée d’un nouveau mode de transport semi-collectif, d’autre part les critiques d’un élu de l’opposition municipale. Pour Olivier Koval, la Ville mène, en ce domaine, une « politique de petits bras ». Le Courrier Picard 26 04 10.

vlotaxi2.gif