Ou plutôt celui, intenté par la fédération nationale des producteurs de raisins de table de   contre le MDRGF accusé d’avoir dénigré le raisin français en présentant des résultats d’analyse de résidus de pesticides. Bonne nouvelle : quelques jours après la publication de cet article, dans le Courrier Picard du 7 janvier 2010, Le Tribunal de Grande Instance de Paris déboutait le demandeur et le condamne pour procédure abusive. Une belle victoire et la preuve, si besoin en était de la force de l’action citoyenne.  http://www.mdrgf.org/

raisinsenproclecp070110.gif