La surconsommation de viande et de poisson épuise les ressources de nos ecosystèmes et n’est pas forcément un gain pour notre santé. Au bilan un immense gâchis que seule l’adoption d’un régime majoritairement végétarien peut permettre de réduire. Le Courrier Picard 25 02 10

viandeetpoissonlecp25021.gif