Interview de Nicole Prévot selon cette faucheuse invétérée, à lui seul le danger que représente le risque de dissémination justifie amplement le recours la désobéissance civile. Le Courier Picard 17 01 10

faucheuselecp170110.gif